Le secteur des marketplaces, et plus généralement de l’économie collaborative, est un secteur qui évolue très rapidement. Chaque jour de nouveaux services voient le jour et d’autres ferment. Dans les nouveaux services lancés récemment, j’aimerais vous introduire la solution de marketplace Boutwik, qui m’a été mentionnée par un lecteur (que je remercie au passage).

Lancée fin 2014, Boutwik est une solution française qui s’adresse uniquement aux marketplaces de produits. Si vous souhaitez lancer une marketplace de service, vous ne trouverez donc pas votre bonheur ici et je vous invite dans ce cas à aller plutôt vers Sharetribe ou vers des CMS de type Drupal ou WordPress avec Addons. Néanmoins, si vous imaginez une place de marché dédiée produits, Boutwik pourrait répondre à votre besoin. C’est cependant une solution que je ne qualifierais pas de purement « technologique », car en plus de la plateforme, Boutwik met à votre disposition de l’accompagnement et reste très lié à votre activité par un intéressement sur votre chiffre d’affaires. C’est donc une philosophie complètement différente, qui pourra répondre à certains, mais qui pourra en frustrer d’autres qui souhaitent être 100% indépendants.

Lire la suite de

Lorsque l’on souhaite lancer sa place de marché, se pose souvent la question : existe-t-il une solution technique pour accélérer mon développement et si oui, est-elle adaptée à mon besoin ? Nous nous sommes efforcés dans ce blog de vous présenter un panel de solutions les plus larges dans cet article ou au travers de cette vidéo. Nous avons également décortiqué les bases de Sharetribe ou de MultiMerch sur OpenCart. J’aimerais ici vous présenter une solution tournant sous le CMS (Content Management System) Drupal.

Lire la suite de

En marge du OuiShare Fest 2015, j’ai organisé une conférence sur le thème : « comment créer et tester sa marketplace en 15 jours » en présence d’Antti, cofondateur de Sharetribe et de Julien-Pierre, cofondateur de Cestbonesprit.

Dans cette première vidéo, retrouvez quelques notions sur l’économie collaborative, un comparatif détaillé des outils pour créer sa marketplace et un petit rappel sur l’encaissement pour compte de tiers.

Lire la suite de

La première étape de l’installation de Sharetribe nous a permis de préparer l’ensemble des éléments pour accueillir Sharetribe chez Amazon Web Services (AWS), soit le serveur (EC2), la base de données MySQL (RDS) et le système de stockage des données (S3). Il convient maintenant de lancer à proprement parler l’installation de Sharetribe sur le serveur.

Lire la suite de

Amazon Web Services (AWS pour les intimes) est l’offre d’hébergement dans le Cloud probablement la plus utilisée et la moins onéreuse au monde. Les plus grands acteurs du monde comme AirBnB ou Netflix l’utilisent. Si OVH propose une offre alternative appelée RunAbove et hébergée en France, AWS marque encore un point en proposant une offre initiale 100% gratuite pendant un an, de quoi attirer startups et projets à faibles investissements. L’offre OVH peut néanmoins être intéressante dans le cas de projets internet sensibles. En effet, n’oublions pas que le Patriot Act permet au gouvernement américain de saisir l’ensemble des données hébergées par une entreprise américaine, y compris Google.

Dans mon cas, et pour l’installation de Sharetribe en mode test, j’ai évidemment couru vers AWS et son offre gratuite. Le tuto sera donc basé sur cet hébergement, mais duplicable sur tout serveur Unix (j’avais fait un premier test sur Mac OS qui a été très concluant). [Note : si une personne d’OVH lit ce blog, n’hésitez pas à me faire une offre de test de RunAbove, je serai ravi de faire un tuto :-)].

Dans cette première étape, nous allons nous intéresser uniquement à l’offre d’AWS et à son paramétrage. Un petit tour rapide sur la page GitHub de Sharetribe nous apprend que nous aurons besoin de Ruby, RubyGems, Bundler, Git, MySQL, Sphinx et ImageMagick pour démarrer l’installation de Sharetribe. Nous installerons donc également ces outils sur notre serveur d’AWS. [Note : Ruby n’étant plus disponible sur l’offre mutualisée d’OVH, c’est ce qui m’a amené à me tourner vers AWS. Il se peut que l’installation de Sharetribe fonctionne sur un serveur mutualisé 1&1 qui supporte Ruby, mais je n’étais pas sûr de la possibilité d’installer Sphinx ou ImageMagick sur un mutualisé 1&1. Si vous avez des retours sur ce point, je reste intéressé].

Lire la suite de