Boutwik.com ou comment créer sa marketplace e-commerce de niche en quelques clics

Le secteur des marketplaces, et plus généralement de l’économie collaborative, est un secteur qui évolue très rapidement. Chaque jour de nouveaux services voient le jour et d’autres ferment. Dans les nouveaux services lancés récemment, j’aimerais vous introduire la solution de marketplace Boutwik, qui m’a été mentionnée par un lecteur (que je remercie au passage).

Lancée fin 2014, Boutwik est une solution française qui s’adresse uniquement aux marketplaces de produits. Si vous souhaitez lancer une marketplace de service, vous ne trouverez donc pas votre bonheur ici et je vous invite dans ce cas à aller plutôt vers Sharetribe ou vers des CMS de type Drupal ou WordPress avec Addons. Néanmoins, si vous imaginez une place de marché dédiée produits, Boutwik pourrait répondre à votre besoin. C’est cependant une solution que je ne qualifierais pas de purement « technologique », car en plus de la plateforme, Boutwik met à votre disposition de l’accompagnement et reste très lié à votre activité par un intéressement sur votre chiffre d’affaires. C’est donc une philosophie complètement différente, qui pourra répondre à certains, mais qui pourra en frustrer d’autres qui souhaitent être 100% indépendants.

Premiers contacts

Techniquement (et esthétiquement) très similaire à Sharetribe, Boutwik se présente, tout comme Sharetribe, sous forme SAAS (Software As A Service). Autrement dit, la solution technique est hébergée chez Boutwik et vous n’aurez donc pas à vous préoccuper de l’hébergement et de tous les aspects techniques (installation, paramétrage technique…). Quelques clics suffisent à paramétrer Boutwik et à lancer votre place de marché. Petite différence, Boutwik n’est par contre pas développée en Open Source. Donc si vous souhaitez à terme voler de vos propres ailles, il vous sera nécessaire de redévelopper une plateforme de zéro (ou d’utiliser une autre technologie et de l’adapter). Néanmoins, Boutwik s’engage à vous fournir votre base de données.

Passé cette différence, dès que nous entrons dans le cœur et dans la philosophie de la marketplace, de grosses différences se font entre Boutwik et Sharetribe, ce qui ne rend pas ces plateformes concurrentes. En effet, comme je vais le détailler un peu plus bas, chacune va s’adresser à une typologie d’acteurs différents. Ça sera donc à vous de choisir la philosophie qui vous convient le mieux.

Modèle économique

Un des premiers aspects de différence repose sur le modèle économique. Si chez Sharetribe, vous payez un abonnement mensuel fixe pour utiliser la technologie et l’hébergement (à partir de 35€/mois), chez Boutwik, la rémunération se fait à la commission. En d’autres termes, si votre plateforme sur Boutwik ne fait pas de vente, vous ne payez rien, et si vous effectuez des ventes, Boutwik prend une commission de 30% sur chacune des commissions nettes que vous percevez.

Exemple : un vendeur de votre plateforme met des chaussures à vendre à 120€TTC (soit 100€HT). Votre commission marketplace est de 20%. Vous toucherez environ 15,8€HT (20%*100€HT – 3,5%*120TTC de frais financiers Stripe) sur lesquels Boutwik prélèvera 30% soit environ 4,74€. Votre gain net (hors impôt :-)) est donc d’environ 11€.

Pour un exemple plus détaillé, n’hésitez pas à regarder le détail des commissions Boutwik.

Ce mode de rémunération vous permet de ne prendre aucun risque (pas de vente, pas de sortie d’argent), mais peut également être plus onéreux que Sharetribe. C’est donc un petit calcul à effectuer en fonction de vos ventes, mais également du risque financier que vous êtes prêt à prendre. Si vous prenez la version Starter de Sharetribe, que votre commission est de 20% et que vous effectuez moins de 900€TTC de ventes par mois, il peut alors être plus intéressant d’aller chez Boutwik que chez Sharetribe et inversement. Le petit tableau ci-dessous vous donnera une idée du chiffre d’affaires Boutwik à générer pour équilibrer les frais Boutwik et Sharetribe. Globalement, dès que vos vous vendez beaucoup sur votre marketplace, Boutwik est plus onéreux (ex. : toujours avec l’hypothèse d’une commission de 20% et l’offre Starter Sharetribe sur laquelle vos vendeurs vendent des produits moyens à 100€, il suffit d’une dizaine de ventes par mois pour que Boutwik soit plus cher que Sharetribe). Néanmoins, Boutwik propose des services supplémentaires à Sharetribe qui peuvent le rendre plus intéressant pour certains acteurs.

 Commission marketplace de 10%Commission marketplace de 20%
Chiffre d'affaires mensuel TTC (= ventes totales TTC)2 420€890€
Commission marketplace10%20%
Commission brute TTC242€178€
Commission brute HT (TVA 20%)201,67€148,33€
Frais financiers sur le chiffre d'affaires TTC (hypothèse solution PayPal à 3.5%)84,70€31,15€
Commission nette HT, hors frais de la solution technique (= commission brute HT - frais PayPal)116,97€117,18€
Frais Boutwik (30% de la commission nette)35,09€35,16€
Frais Sharetribe Starter (39$)35,10€35,10€

La philosophie Boutwik

Comme le montre son modèle économique à l’intéressement, on constate que Boutwik n’est pas qu’une solution technique, mais plutôt un service. La philosophie Boutwik est par ailleurs bien de nouer un partenariat long terme avec un créateur de marketplace. Ceci se retrouve à plusieurs niveaux :

  • Flux de paiement et livraisons : Boutwik gère les paiements et la supervision des livraisons pour le compte des opérateurs de marketplace. Ce sont les seuls à avoir la main sur les paiements. Si vous créez votre marketplace chez Boutwik vous déléguez ces opérations.
  • Conseils : Boutwik vous fournit gratuitement quelques heures de conseils par mois pour améliorer votre marketplace. En effet son intérêt (qui est aussi le votre) est que votre marketplace soit la plus profitable possible.
  • Service après-vente : Boutwik gère pour vous le service client après-vente. Si cela peut être un avantage car vous n’avez pas à gérer votre client en cas de problème (vous disposez donc de plus de temps pour vous concentrer sur l’acquisition de nouveaux clients), vous déléguez néanmoins un rôle que je trouve très important en phase de démarrage. En effet, pouvoir disposer du retour en direct de votre client (même s’il n’est pas content) est très intéressant dans les premiers temps pour améliorer sa plateforme, prendre en compte les critiques, et donc devenir plus performant. Cela peut parfois même amener à pivoter. Néanmoins, comme Boutwik vous est très lié, les retours de vos clients devraient être communiqués au travers de conseils.

En résumé, Boutwik gère pour vous l’ensemble de votre marketplace. A vous de vous concentrer sur l’acquisition clients (au travers d’articles, de campagnes de publicité, de l’animation de votre communauté…), sur les conseils produits (fiches produits…) et sur le recrutement de vos vendeurs (sur ce dernier point, Boutwik peut même vous proposer des vendeurs référencés. Voir ci-après). Cette philosophie, assez unique (peut-être même la seule sur le marché actuellement) pourra séduire des gestionnaires de marketplaces qui souhaitent uniquement s’intéresser à la gestion de leur communauté, à la communication… et qui sont prêts à déléguer le flux de paiement et le SAV.

Services offerts par Boutwik

Boutwik s’étant orienté uniquement « produits », il va disposer de certains atouts, parmi lesquels on notera :

  • La possibilité de télécharger des catalogues produits entiers au format XML, ce qui peut être très utile si un de vos vendeurs dispose déjà d’un catalogue produits. C’est souvent le cas pour des vendeurs professionnels qui disposent déjà d’une boutique en ligne ou tout du moins d’un catalogue. On sent donc par cette fonction que Boutwik vise les places de marché B2C (Business to Consumer), là où Sharetribe est pour le moment plus orienté C2C (Consumer to Consumer).
  • La possibilité de mettre en ligne sur sa marketplace des produits déjà référencés par Boutwik. Cette fonction est, je l’avoue, assez surprenante et unique. Dans le concept, Boutwik a noué des partenariats avec des vendeurs de meubles, de lampes… Si vous voulez lancer votre marketplace du jour au lendemain, vous pouvez donc directement, en un clic, intégrer ces vendeurs référencés par Boutwik. Si le concept est intéressant, rien n’empêche dans la pratique un de vos concurrents utilisant la même technologie Boutwik de vendre exactement les mêmes produits. Cette fonction peut donc être pénalisante à long terme et il vous faudra rapidement créer votre propre catalogue produit, et votre expérience utilisateur, pour vous différencier de votre concurrent.

A noter que si votre marketplace tourne bien, Boutwik pourra également proposer des développements adaptés à votre besoin, dans la mesure où leurs investissements seraient couverts par les commissions sur votre chiffre d’affaires.

Typologie de clients visés par Boutwik

Boutwik gérant quasiment l’intégralité de votre marketplace, cette solution s’adresse plus particulièrement à des personnes souhaitant se lancer dans le secteur des places de marché, mais n’ayant pas l’envie de disposer d’une maitrise complète de leur plateforme. Ce sont donc avant tout des personnes ayant l’habitude d’animer une communauté (blog, revue, compte YouTube…) et qui souhaitent offrir un service supplémentaire à leurs lecteurs, sans pour autant y passer trop de temps. Dans les premiers clients de Boutwik on retrouve par exemple une youtubeuse parlant de beauté et qui a développé en parallèle une marketplace sur laquelle on retrouve les produits de beauté qu’elle conseille.

Conclusion

En conclusion, je trouve que Boutwik répond parfaitement à une typologie de clients souhaitant se lancer dans le secteur des marketplaces, mais qui ne veulent pas pour autant s’occuper des aspects logistiques et qui préfèrent se consacrer à 100% sur leur communauté et à la communication. Ce sont donc des personnes qui recherchent un complément de revenu en parallèle d’une autre activité liée (blog, chaine YouTube…).

Si vous souhaitez faire de votre marketplace le cœur de votre entreprise, la très forte dépendance à Boutwik (flux de paiements, SAV et même Conditions Générales d’Utilisation sont régis par Boutwik) rend, pour moi, la solution assez peu adaptée à votre activité. En effet, vous ne disposez pas d’une indépendance suffisante pour explorer les pistes remontées par exemple par vos clients. Boutwik reste néanmoins ouvert aux discussions. Ce point peut donc être abordé avec eux pour éventuellement internaliser le SAV dans votre activité.

Boutwik reste donc pour moi un service extrêmement bien fait, qui offre beaucoup plus de fonctionnalités qu’un simple éditeur de marketplace (conseils, ajout automatique de produits déjà référencés, gestion du SAV…), et qui présente un modèle de rémunération peu risqué pour le gestionnaire de marketplace, mais qui, de par cette très grande dépendance créée, rend le service moins adapté à une personne recherchant une grande indépendance de gestion de sa plateforme.

5 commentaires

  1. Sauf erreur de ma part, boutwik semble avoir changé son fusil d’épaule et ne propose plus tout à fait les même services. Je ne retrouve pas cette notion de marketplace en mode saas sur leur site.

    1. Bonjour Pascal,
      Ils proposent toujours ce genre de services, mais ils s’orientent vers des clients qui ont déjà de la visibilité (blogger…). Il faut donc passer en direct avec eux pour qu’ils vous ouvrent une marketplace.

  2. Re-bonjour Christophe !
    Je rebondis par rapport au commentaire que je viens de vous laisser sur un autre article… car viens seulement de découvrir votre article sur Boutwik 🙂 ! Et je suis pleinement en phase avec tout ce que vous décrivez pour les avoir contactés également.

  3. Bonjour,
    Merci pour cette article qui donne plus d’informations sur le fonctionnement de Boutwik car on ne trouve pas (volontairement?) de détails sur leur site.
    Cependant, j’ai l’impression que leur modèle à changer: ils proposent en ce moment 3 profils d’abonnement (corporate, multi-channel network et influenceurs) avec dans chaque profil plusieurs montants d’abonnement, allant de 10€/mois à 3000€/mois.
    Chose quelque peu étrange, en voulant vérifier que les marketplaces Boutwik étaient bien des marketplaces au sens conventionnel, c’est à dire des plateformes comme Vide Dressing ou Amazon qui permettent de créer un compte vendeur et de vendre en son nom, j’ai remarqué qu’automatiquement Boutwik m’avait créé ma propre marketplace. J’ai donc désormais mon-sous-domaine.boutwik.com… Pas mal l’astuce pour gonfler ces stats ^^
    J’ai l’impression quand même que, à aujourd’hui en tout cas, Boutwik c’est surtout un e-commerce facile à gérer pour les gens qui ont une audience, plus qu’un vrai système de Marketplace comme Sharetribe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *